jeudi, juin 20

Beni : “Ngongolio doit cesser d’être le repère de ceux qui paralysent les activités en ville” (Chef de base)

Un échange fructueux a eu lieu vendredi 11 février 2022 entre le chef de quartier Ngongolio et différentes couches de ses administrés dont les groupes des jeunes, chefs de base, serviteurs de Dieu, leaders de toutes le tendances y compris les sages du quartier.

La paix, la sécurité de proximité et le développement ont pris le devant dans les échanges en bâton rompue tenue dans le quartier Ngongolio situé en commune de Mulekera ville de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Julien Kasereka Kapanga, chef de quartier Ngongolio a appelé ses administrés dont la jeunesse au changement de mentalité et à réactiver la bonne collaboration civilo-militaire et policière. Tout le monde doit travailler pour la paix et le développement, a-t-il insisté.

Avec la participation des vieux sages du quartier, les participants à la rencontre se sont convenus d’œuvrer pour la paix et le développement de l’entité. Après la réunion ténue ce vendredi, les chefs de base disent vouloir un quartier Ngongolio qui n’est plus le bastion de toutes les manifestants, source de tout soulèvement où les cours sont fréquemment perturbés et les routes barricadés.

Ils veulent un quartier Ngongolio qui a quitté l’ingouvernabilité mais qui scelle son mariage avec les institutions légalement établies.

Un chef des avenues couvert d’anonymat est optimiste qu’avec la bonne volonté des uns et des autres les soulèvements peuvent provenir d’ailleurs que Ngongolio. Les jeunes de leur part, ont souhaité voir les patrouilleurs faire réellement leur travail en collaboration avec les chefs de base et les autorités hautement placées au pays se soucier du peuple de Beni.

Kawa Ngoy Érick

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *