vendredi, mai 20

Beni : l’UNPOL lance les travaux de construction d’un bâtiment qui servira des bureaux de la PNC à Oïcha

Cérémonie de pose de la première pierre pour les travaux de construction du bâtiment administratif de la PNC commissariat territoire de Beni à Oïcha, au Nord-Kivu.

Les activités se sont déroulées mercredi 11 mai 2022 dans les enceintes du bureau du territoire de Beni au Quartier Masosi, c’est à l’entrée Sud de la commune. Plusieurs officiers de la police des Nations Unies, des autorités politico-administratives que militaro-policières y ont pris part.

C’est dans les enceintes du bureau du territoire de Beni que sera construit ce bâtiment d’environs neuf (9) chambres et une salle d’attente. Ces travaux sont entièrement fiancés par l’UNPOL qui est une police des nations unies.

Plusieurs allocutions ont été prononcées à cette occasion. C’est comme le commandant second de la PNC commissariat territoire d’Oicha qui, dans son mot, a reconnu l’appui de l’UNPOL à la police Congolaise dans la lutte contre l’insécurité à Beni.

Le commissaire supérieur Mbala a par ailleurs soulevé plusieurs difficultés sur lesquelles se heurte la police de sa région. C’est comme l’insuffisance des moyens financiers, moyens de déplacement et plusieurs autres matériels. C’est là que cet officier de la police a exprimé aussi le besoin en construction d’un cachot qui répond aux normes internationales.

Prenant la parole, le commissaire général de l’UNPOL a souligné la manifestation de l’engagement de la MONUSCO de travailler au coté du gouvernement Congolais pour l’amélioration des conditions sécuritaires de la population. Le général Mody Berethe veut aussi voir l’amélioration des conditions de travail des outils de sécurité dont la PNC.

Pour sa part, l’administrateur militaire du territoire de Beni a émis le vœu de voir l’UNPOL étendre son appui dans tous les sous commissariat de la PNC en territoire de Beni. Son discours est intervenu avant la pose officielle de la première pierre.

Selon l’entrepreneur du chantier, le coût de ces activités est évalué à quarante-neuf (49.215) dollars américains et pourront durer trois (3) mois.

Disons que ce même projet s’exécute en ville de Beni en faveur de la police urbaine.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.