vendredi, avril 12

RDC/EPST : en marge des assises de Bibwa, Tony Mwaba recueille les doléances des syndicalistes

Au village Vénus, situé à Bibwa, dans la commune de la N’sele, le banc syndical de l’EPST et le gouvernement réfléchissent, depuis deux (02) semaines, sur les actions à mener au profit de l’enseignant dans cadre de l’exécution du budget, exercice 2024.

Lundi 11 mars, après avoir lancé la formation des inspecteurs et visité le chantier du nouveau bâtiment de la DINACOPE, le Ministre Tony Mwaba Kazadi s’est dirigé au village Vénus où il a échangé avec toutes les délégations syndicales s’y trouvant. Il a ouvert son Bureau sous les arbres de ce site touristique où il a accueilli toutes les délégations venues de l’intérieur du pays et celles de Kinshasa. Allant des femmes du banc syndical à tous les leaders syndicalistes, le professeur Tony Mwaba a ecouté tout le monde en apportant des solutions directes aux problèmes qui lui ont été posés.

Masculinité positive oblige, dans ce mois dédié aux droits de la femme, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a commencé sa séance des audiences avec les syndicalistes femmes. Il était question, pour cette délégation, de réclamer une représentativité significative lors des pourparlers ainsi que la promotion des femmes dans des postes de responsabilité. Prêtant une oreille attentive, le Ministre a rassuré cette délégation féminine de la prise en compte de leurs doléances.

S’en est suivi de la délégation des syndicalistes de l’espace grand Kasaï qui a exposé d’une manière limpide les problèmes majeurs qui rongent le sous-secteur de l’éducation dans cette partie du pays notamment la non prise en charge de plusieurs agents des bureaux gestionnaires ainsi que la désactivation de certains agents des antennes de la DINACOPE qui malgré cette déconvenue, continuent à travailler.

Sur ce point, le Ministre a instruit le directeur national de la DINACOPE de prendre les dispositions pour régulariser la situation de ces derniers. A la même occasion, le professeur Tony Mwaba Kazadi a pourvu à une vacance à la tête de la province éducationnelle de Sankuru 2.

Tour à tour, le Ministre a reçu d’autres organisations syndicales qui plaidaient toutes pour l’amélioration du traitement et des conditions de travail des enseignants de leurs ressorts.

C’est avec le SYECO que le Ministre Tony Mwaba Kazadi a clôturé ses audiences. Une organisation qui jadis manipulée par les politiciens pour combattre les efforts fournis par le Ministre Tony Mwaba Kazadi qui ne ménage aucun effort pour améliorer les conditions de travail des enseignants.

Occasion faisant le larron, à un bon père de famille, le professeur Tony Mwaba Kazadi a accordé son pardon aux représentants de cette structure tout en les rassurant qu’il reste disponible et ouvert pour toutes propositions allant dans le sens d’avancer le sous-secteur.

Rappelons que, 28 organisations syndicales disséminées sur toute l’étendue du pays étaient concernées par ses audiences qui ont duré plus de 4 heures.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *