mercredi, juillet 17

Tueries des civils à Beni : Jean de Dieu Kayithula dénonce l’inefficacité des services de sécurité et les appelle à la prise de conscience

Dans une communication, mardi 11 juin 2024 depuis Kinshasa, la capitale congolaise, Jean de Dieu Kayithula dénonce l’inefficacité des services de sécurité face aux tueries des civils par les combattants ADF dans plusieurs villages du groupement Baswagha-Madiwe, territoire de Beni, province du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Il appelle le chef de l’État Félix Tshisekedi, le gouvernement Congolais, les députés nationaux et provinciaux, les leaders politiques et communautaires du grand Nord de la province du Nord-Kivu et les services de l’ordre et de sécurité à la prise de conscience. D’après lui, les alertes de la population sur les mouvements des assaillants dans des zones touchées par les massacres ne sont pas pris en compte au moment opportun. Il demande aux militaires Congolais de quitter le défensif et de neutraliser complètement les ennemis de la paix.

Ce fils de la région de Beni, très engagé dans la recherche de la paix, dit être touché par ces tueries récentes des civils. Il rappelle que, ce sont les électeurs de ceux qui ont réussi les élections de décembre de l’année passée qui sont massacrés à masse comme des animaux chaque jour.

« Plus d’une centaine de morts côté population, selon les sources de la société civile contactées. Mon cœur seigne et je pleure. Ceci après avoir élu massivement le chef de l’État. La population de ce coin de la République ne pouvait pas hériter ces genres des massacres à masse. Je demande au président Félix Tshisekedi de nous prouver son attachement et son amour. Il doit réunir tous les moyens possibles aux FARDC afin de résoudre définitivement ce problème d’insécurité. Aux députés nationaux et provinciaux d’honorer leurs promesses. Ils ont présenté des discours de campagne qu’ils vont s’impliquer pour le retour de la paix durable dans la région de Beni-Ituri », a fait savoir Jean de Dieu Paluku Kayithula, cadre de l’AVRP, parti politique de l’actuel ministre du développement durable, Muhindo Nzangi.

A l’en croire, le gouvernement Congolais ne se soucis pas de la souffrance que traverse la population de Beni-Ituri comme il le fait à la population qui vivent dans des zones sous occupations du M23. A chaque explosion d’une bombe larguée par le M23 dans une entité du petit Nord de la province du Nord-Kivu, les membres du gouvernement se prononcent et arrivent même à se déplacer jusque dans des entités affectées, a-t-il dit.

Jean de Dieu Kayithula indique que, la seule priorité de la population du Nord-Kivu c’est la paix. Il exhorte aux députés nationaux à rejetter toute démarche qui irait loin de la restauration de l’autorité de l’État dans des agglomérations touchées par des atrocités.

Il mobilise la population de Beni à briser la peur. A initier des démarches allant dans le sens de se défendre face aux agresseurs, comme l’a fait la population du territoire de Lubero. Pour lui, l’autodéfense reste la seule solution à ce problème des tueries perpétrées par les combattants ADF.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *