mardi, août 9

Sud-Kivu : un présumé criminel tué par l’armée en ville de Baraka après échanges nourris des tirs

Un présumé criminel du nom de Omar Henri âgé d’une septantaine d’années a été tué par les éléments de l’armée loyaliste en patrouille en ville de Baraka dans un terrain de l’église Méthodiste vers Mwandiga non loin de la base de la Mission d’organisation des nations unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO) la nuit du lundi au mardi 15 juin 2021.

Ils étaient au nombre de quatre (4) munis des armes à feu aussi des armes blanches, celui-ci est péri puis son arme du type AK47, une machette et quelques de leurs munitions ont été récupérées.

Contacté par la rtrbeni.net ce matin du mardi, le patron de l’armée dans la ville de Baraka donne plusieurs révélations de la vie de ce bandit est il remercie la bravoure de ses éléments.

« La population de Baraka s’en souviendra, ce papa est celui qui a tué quatre (4) personnes dont deux civils et deux éléments de l’armée à Kachungwe (Muti ya Hembe) les jours passés, un motard leurs avait remarqué et ils avaient suivi même ce motard jusqu’à sa résidence à Mwemezi où ils lui avaient ôté la vie, une situation qui avait provoqué des manifestations de motards ici en ville à l’époque. Il est celui qui avait volé l’argent de Caritas à Lweba et nous l’avions arrêté en décembre avant que je parte pour Kinshasa. Pour les infractions de la criminalité vu son âge et de blessures qu’il avait nous l’avions libéré et voici maintenant son quatrième jour est arrivé. Je suis content est j’aime beaucoup l’adage swahili qui dit je cite : « Mwizi hazeekaki » en français « le voleur ne vieillit jamais », à dit le colonel David Ipanga.

Ce commandant de 2202 ème régiment de l’armée continue à appeler la population de Baraka et Fizi à dennoncer ces criminels qui insécurisent la zone.

Le corps de ce présumé bandit reste exposé le matin de ce mardi 15 juin 2021 à l’Etat Major de l’armée en attendant la décision du maire de la ville pour qu’il soit acheminé à la morgue.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.