mardi, août 9

Sud-Kivu : un élément de la PNC qui pratiquait le braconnage dans le Parc national de Kahuzi-Biega arrêté par la population à Kalehe

La coordination territorial du cadre de concertation de la société civile (CCTSC) en territoire de kalehe au Sud-Kivu se réjouit de l’arrestation d’un élément de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui pratiquait le braconnage dans le parc national de Kahuzi-Biega Biega (PNKB), retrouvé par la population de Mushaku 2 vendredi 08 juillet 2022 avec un animal tué et un autre en vie.

Dans une interview accordée à la rtr-beni.net, Monsieur Delphin Birimbi président de cette structure citoyenne et coordonnateur provincial de “Ensemble pour la Promotion des Droits Humains”, EPDH ASBL remercie la population de cette partie du territoire de Kalehe qui a eu le courage de mettre la main sur ce braconnier qui a violé les normes de conservation de la nature.

« C’était l’après midi du vendredi que la population de Bushaku 2 près du PNKB a mis la main sur monsieur Wetekaye Lutabeya Papy, un élément de la PNC qui détenait un singe déjà tué et un bébé vivant. Sur place, la population a alerté les dirigeants du PNKB quant à c’est, les gardes parcs sont venus puis anemer ce monsieur jusqu’à Bukavu pour qu’il soit entendu conformément à ses actes. Tout en encourageant notre population de Bushaku 2, nous continuons a demander aux responsables du PNKB en collaboration avec les autres services de sécurité, de faire tous les moyens possibles pour capturer tous ceux-là qui détruisent le Parc national de Kahuzi-Biega et les déférerbdevant les instances judiciaires pour qu’ils répondent de leurs actes conformément à la loi », a dit Delphin Birimbi.

Rappelons, qu’il est strictement interdit d’appliquer la chasse, la pêche, le coupe d’arbres, feuilles voire la cueillette dans des réserves naturelles et parcs nationaux en République Démocratique du Congo (RDC) où la vigilance des gardes parcs et autres services de sécurité voire la population environnante est recommandée pour arrêter les auteurs de la destruction de la nature.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.