jeudi, août 18

Sud-Kivu : les rebelles Makanika kidnappent 2 agents de l’ONG Actionaid à Fizi

L’armée congolaise (FARDC) secteur Opérationnel Sokola 2 au Sud-kivu de la province du Sud-kivu dans l’est de la République Démocratique du Congo dennonce l’enlèvement de deux agents en mission de travail de l’organisation humanitaire internationale Actionaid dans les hauts plateaux de Fizi en province du Sud-kivu.

Ces agents humanitaires ont été enlevés la nuit du 17 au 18 mai 2021 au village Kakenge et Runundu, indique le Capitaine Dieudonné Kasereka porte-parole militaire.

« Nous venons d’apprendre avec regret que, deux agents de l’ONG Actionaid ont été kidnappés par les éléments du groupe Makanika, le colonel déserteur FARDC dans la nuit du 17 au 18 mai 2021, au village Kakenge et Runundu dans le territoire de Fizi. Les otages étaient amenés de force dans le quartier général de Makanika à Nyamara. Ils seraient reprochés par ce groupe armé d’avoir faciliter la désolidarisation de six enfants qui étaient en otage de ce hors la loi », a-t-il dit.

La même source ajoute qu’une autre cible de ces ravisseurs était le responsable de l’Actionaid, monsieur Eustache Ndashime qui a quitté Minembwe depuis le mercredi 19 mai 2021.

Face à ces actes d’insécurités commis par des groupes armés dans la région de fizi et Uvira , le général Gaby Boswanane, commandant du secteur opérationnel appelle les groupes armés à cesser avec cette pratique contre les humanitaires et appelle la population à la vigilance.

Suite aux enlèvements répétitifs de ses agents humanitaires dans le territoire de Fizi au Sud-kivu, l’organisation humanitaire Médecin sans frontières Hollande (MSF-H) avait fermé ses portes dans ces zones d’interventions de Kumbi et Fizi , comme conséquence la population n’a plus accès au soins dans plusieurs localités jadis bénéficiaires du projet.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.