vendredi, juillet 12

Sud-Kivu : la MONUSCO et le gouvernement Congolais se désengagent

Le désengagement du gouvernement Congolais avec la Mission d’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) a eu lieu mardi 25 juin 2024 au Sud-Kivu.

À Kavumu, dans le territoire de Kabare, en présence de la Première Ministre et cheffe du Gouvernement, Judith Suminwa Tuluka, le Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur, Jacquemin Shabani Lukoo Bihango au nom du gouvernement Congolais et Madame Bintou Keita, représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU ont signé le rapport conjoint sur le désengagement de la MONUSCO en province du Sud-kivu.

Les agents nationaux et internationaux qui travaillaient au sein de la MONUSCO au Sud-Kivu se sont retrouvés vendredi 31 mai 2024 à Muhumba dans la soirée pour partager les derniers moments, indiquent plusieurs sources.

Le retrait de la MONUSCO au Sud-Kivu affecte plusieurs personnes dans la province. Au moins cinq mille (5.000) personnes se retrouvent sans emploi.

Floribert Bayongwa, représentant du personnel national de la MONUSCO en province du Sud-Kivu a reconnu que ce retrait n’affecte pas seulement nombreux des Congolais aussi des étrangers.

Il sied de rappeler que c’est sur demande du gouvernement Congolais que la MONUSCO quitte progressivement le pays 20 ans après.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *