mercredi, juillet 17

Sud-Kivu : des entreprises sélectionnées par l’ONG-NCA à Fizi-Baraka pour un marché des travaux de forage et autres rejetées par la société civile locale

Le bureau de coordination de la société civile de Baraka dénonce un mauvais recrutement des entreprises locales réalisé par l’ONG Norvegian Church Aid, Sud-kivu à Fizi-Baraka et désapprouve ses résultats.

Dans une lettre du 18 juin 2024 adressée au Responsable de l’ONG Norvegian Church Aid (NCA) basé à Bukavu signée par Monsieur Albert Etunda Maisha, Président de ce bureau de coordination, les forces vives de Baraka constatent avec amertume l’absence d’aucune entreprise locale de Fizi-Baraka recrutée par NCA, de son offre d’avis d’attribution des marchés des travaux de Forage, de construction et de réhabilitation d’ouvrages sanitaires en territoire de Fizi-Baraka.

« Monsieur le Responsable, nous avons lu avec consternation, sur le site www.mediacongo.net, votre avis d’attribution des marchés des travaux de forage, de construction et de réhabilitation d’ouvrages sanitaires en territoire de Fizi-Baraka (Offre n°013/2024), tout en constatant qu’aucune entreprise locale de Fizi-Baraka n’a été sélectionnée. Toujours en rapport avec ce recrutement, nous vous avions reproché en son temps de n’avoir pas affiché votre appel d’offres localement en Territoire de Fizi, ce qui vous avait poussé à étendre légèrement le délai pour accorder la chance aux entreprises locales de Fizi-Baraka de soumissionner. Nous espérons que certaines entreprises locales de Fizi-Baraka ont pu travailler d’arrache-pied, malgré le délai très serré, pour déposer leurs dossiers de candidature », écrit la société civile.

La société civile de Baraka remarque que c’était une façon pour l’ONG-NCA de se débarrasser des entreprises locales de Fizi-Baraka au profit de celles recrutées ailleurs.

« Au regard de ces résultats que nous avons lu sur le site susmentionné, nous comprenons que c’était pour vous une façon intelligente de vous débarrasser des entreprises locales de Fizi au profit de celles importées d’ailleurs. Comment comprendre et nous convaincre que, pour construire ou réhabiliter une latrine, il faut que ce soit une entreprise qui viennent d’ailleurs ? Comment nous convaincre que sur huit lots publiés, aucune entreprise locale de Fizi-Baraka ne soit capable de mener valablement ces travaux pendant que les entreprises locales de Fizi-Baraka ont des expériences avérées dans des travaux similaires ? Nous les avons vu construire des bâtiments dans le cadre du Projet PICAGL (magasins de stockage des produits agricoles, laiteries, des CCTMa, des rizeries, des abris, etc.) et plusieurs autres à travers la République. Monsieur le Responsable, la problématique du recrutement du personnel et des entreprises ou partenaires locaux par des ONG pour la mise en œuvre des projets s’est toujours posée avec acuité en territoire de Fizi et ville de Baraka », a démantelé la société civile de Baraka.

Trop choquée par les comportements manifestés souvent par l’ONG-NCA dans la zone, elle rappelle ainsi à son responsable d’autres magouilles.

« Nous n’avons toujours cessé de dénoncer des magouilles qui entourent ces recrutements. Votre ONG, le NCA, n’est pas à son premier forfait. Encore dernièrement en février 2024 (Cfr. Lot 17 Supply), vous avez embêté les entreprises locales membres de la FEC-Baraka à soumissionner pour les marchés de fourniture des matériels de construction », poursuit-elle.

A en croire ce bureau de coordination de la société civile de Baraka, ces dernières se sont mises à travailler et ont proposé Leurs devis estimatifs, mais au finish, cette ONG a fini par importer des fournisseurs en provenance de Bukavu pour fournir du ciment, des fers à béton, des bêches, des tuyaux, des clous, des bottes plastiques, etc,… qui se trouvent pourtant localement à Baraka aux mains des mêmes opérateurs économiques qu’elle a boycotté.

« A vrai dire, nous devons vous dire clairement que nous
sommes fatigués de vos bêtises et il est temps de vous dire NON et encore NON à
haute voix. Pour faciliter la tâche sur terrain aux entreprises que vous avez sélectionnées, vous avez tout intérêt de privilégier le recrutement local afin d’éviter toute action publique de mécontentement orientée contre votre organisation et tous vos projets. Car nous ne croyons pas à l’inexpérience des entreprises locales de Fizi-Baraka dans ces genres de travaux »,
renchérit-t-elle.

Le non rétablissement des entreprises locales de Fizi-Baraka dans leur droit, par l’ONG-NCA, la société civile de Baraka envisage des actions citoyennes contre cette organisation Internationale.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *