jeudi, août 11

Sud-Kivu : 3 morts dans un crash d’un avion à l’aéroport de Kavumu, la NDSCI interpelle l’Etat congolais à moderniser la piste d’aviation

Après le crash d’un avion survenu ce jeudii 16 juin 2021 à l’aéroport de kavumu au Sud-Kivu faisant un bilan de trois (3) morts dont le pilote, coopilote et un client la nouvelle dynamique de la société civile congolaise (NDSCI) Chumvi ya Kongo appelle l’Etat congolais à « l’elargissement et la modernisation » de l’aéroport de Kavumu car pour cette structure, citoyenne c’est une agence absolue.

Dans son communiqué de presse rendu public, la NDSCI a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes aussi à la compagnie aérienne qui aurait ce vol.

La NDSCI saisi ce désastre pour interpeller le gouvernement congolais sur l’impérieuse nécessité de procéder à l’agrandissement et modernisation de l’aéroport de Kavumu.

« Il est inadmissible que plus de soixante (60) ans après l’indépendance, une ville comme Bukavu chef-lieu d’une province hyper importante à plusieurs dimensions manque un aéroport digne de son nom se contente de cet aérodrome avec des infrastructures comparables à un dépôt relais comme certaines langues le disent actuellement. L’élargessement et modernisation de cet aéroport constitueraient non seulement un ouf de soulagement pour les opérateurs économiques obligés d’aller prendre leurs vols au Rwanda ou à Goma mais aussi constitueraient une bonne alternative en cas d’une grande catastrophe comme celle intervenue récemment avec l’éruption du volcan Nyiragongo ainsi en cas de fermeture de cet unique aéroport de la région, une fois modernisé permettrant aux deux provinces sœurs du Kivu de ne pas m’être coupées … », écrit la NDSCI que dirrige Chrisostome Kijana.

A fin la NDSCI invite les services techniques habilités à quitter l’emateurisme et la complaisance en procédant très rigoulesement aux différents contrôles pour qu’un aéroport opère.

Précisons que, l’avion quittait Kavumu pour Shabunda il s’est écrasé dans les minutes ayant suivi son décollage et dont le bilan non encore officiel est celui de trois morts.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.