jeudi, août 18

Sud-Kivu : 2 Soldats FARDC tués puis brûlés par la population en colère à Nyangezi

Deux (2) éléments de l’armée loyaliste soupçonnés auteurs de l’assanat d’un opérateur économique du nom de Inoncent Magala, président de la fédération des entreprises du congo (FEC) sous noyau de Nyangezi ont été tués le matin de ce vendredi 16 juillet 2021 au centre commercial de Munya à Nyangezi en territoire de walungu au Sud-Kivu par la population rougie de colère.

D’après nos sources, le corps de l’opérateur économique a été retrouvé jetté près de sa boutique après qu’il soit enlevé le 15 juillet 2021 par des hommes armés.

Notre source ajoute que, c’est depuis la soirée du jeudi que cette population a manifesté sa colère suite à la disparition de cette autorité connue du milieu. La même soirée ils ont barricadé la route nationale numéro cinq (RN5) tôt le matin, la tension est au zénith après découverte du corps sans vie de la disparue.

« Nous sommes dans une vive tension ce matin ici chez-nous, la population a tué d’abord le premier militaire avant d’attrapper un autre est tous on été brûlés vifs. La situation n’est pas bonne, nous avons une peur nous ne savons pas la suite », a expliqué sous couvert d’anonymat un habitant de nyangezi, joint au téléphone par la rédaction de rtr-beni.net.

Aux dernières nouvelles nous apprenons que plusieurs civils seraient arrêtés par les services de sécurité sur place accusés commanditaires de manifestants.

Il est difficile de confirmer si et seulement si les éléments des Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont auteurs du kidnapping et meurtre de cet opérateur économique.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.