mercredi, juillet 17

Santé : le sevrage précoce d’un enfant provoque la diarrhée, la malformation, le déficit du poids (Donatien Manyanya)

Les femmes allaitantes appelées à nourrir leurs nourrissons exclusivement du lait maternel pendant six (06) mois pour permettre leurs bonnes croissances. Le sevrage précoce de l’enfant provoque plusieurs conséquences sanitaires.

Selon le nutritionniste Donatien Manyanya, le sevrage précoce d’un enfant provoque la diarrhée, la malformation, le déficit du poids et bien d’autres conséquences.

Il conseille ainsi aux femmes allaitantes de nourrir leurs nourrissons exclusivement du lait maternel pendant six (06) mois, avant d’introduire une autre nourriture. À l’en croire, cela favorise la bonne croissance de l’enfant.

Le lait maternel est la meilleure forme d’alimentation pendant la première enfance, selon plusieurs spécialistes en pédiatrie. L’allaitement protège le nourrisson de toute une série de maladies infectieuses et non infectieuses.

Selon une étude de l’UNICEF menée en 2020, en RDC, cinq (05) nourrissons sur dix (10) reçoivent des liquides et des aliments en plus du lait maternel au cours de leurs six (06) premiers mois de vie, ce qui contribue à la malnutrition, aux maladies et même aux décès d’enfants.

Jonathan Kataliko

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *