jeudi, février 29

Rutshuru : « L’entrée de l’armée Ougandaise pour renforcer les éléments du M23 signalée » (Communiqué)

Le Conseil de la Jeunesse du Territoire de Rutshuru alerte sur l’entrée massive sur le sol Congolais des éléments des Forces Armées Ougandaise (UPDF). Lourdement armée, selon notre source, ces militaires Ougandais entrent via la frontière Kitagoma, dans le groupement Busanza, chefferie des Bwisha, en Territoire de Rutshuru depuis la semaine dernière, pour renforcer les effectifs des éléments du M23, sur les lignes de fronts.

« Cette opération vise à renforcer en homme et munition les terroristes du M23-RDF qui sont actuellement en déficit des troupes et munitions. Pour masquer ce terrorisme des Ougandais au vue de la population actuellement prise en otage, les terroristes du M23-RDF ont contraint la population dans des zones sous leur contrôle les contraignant d’être au lit à partir de 18h00 à 6h00 du matin, à défaut les récalcitrants sont soumis aux coups de fouet conduisant à la mort ou à l’incapacité totale de la victime », indique le conseil territorial de la jeunesse de Rutshuru, dans son communiqué, exploité par la rédaction de rtr-beni.net.

Dans ce document, cette structure de la jeunesse condamne les violations des droits humains dont sont victimes les habitants des entités touchées par ce conflit armé, avant d’exprimer la nécessité aux autorités compétentes de s’y impliquer davantage, pour restaurer la paix et la sécurité, en libérant les zones sous contrôle des éléments du M23.

« Nous lançons un appel urgent au gouvernement Congolais pour qu’il libère les Territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo actuellement sous contrôle des terroristes du M23-RDF, car la population sous contrôle du M23-RDF fait face à des massacres, enlèvements, bombardements des maisons, des pillages, des recrutements forcés de jeunes et de mineurs, des violences sexuelles et d’autres graves violations des droits humains, et ceci en violation du Droit International Humanitaire (DIH). Les cas les plus récents c’est à Mweso et Sake dans le Territoire de Masisi où, les Terroristes du M23-RDF ont largué plusieurs bombes avec comme cible les maisons d’habitation ayant causé des pertes en vies humaines de paisibles citoyens et des destructions graves des cultures, maisons, etc,… », peut-on lire dans le communiqué.

Par ailleurs, le conseil de la jeunesse en territoire de Rutshuru exhorte le gouvernement Congolais et la Communauté Internationale de condamner fermement l’Ouganda pour ce qu’il qualifie de « soutien total aux terroristes du M23-RDF ».

Pendant ce temps, des affrontements entre les éléments du M23 et les FARDC sont en cours sur différentes lignes de front en territoire de Masisi. Selon des sources dans la zone, des échanges des tirs en armes lourdes et légères sont signalés sur les axes Karuba et Mushaki, depuis quelques jours maintenant.

Jocel Biryeka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *