jeudi, décembre 1

Repression des manifestations des écoliers à Beni : Félix Tshisekedi demande pardon suite aux violences commises par certains agents de l’ordre

Le chef de l’État congolais l’a dit au cours d’un échange avec les forces vives de Beni.

«Pardon pour les violences exercées sur les enfants…Je n’étais même pas au courant de toute cette violence exercée sur des enfants. Il faut ouvrir une enquête pour sanctionner tous ceux qui ont porté la main sur les enfants», a répondu, le Chef de l’Etat à un élève.

Pour une énième fois, le Chef de l’Etat a appelé les forces vives d’accompagner les nouvelles autorités nommées durant cette période de l’état de siège.

Il sied de signaler que, le président congolais s’est déplacé pour Butembo après cet échange.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *