dimanche, juillet 14

RDC : une nouvelle plainte déposée contre Moïse Katumbi auprès du Parquet près la cour de cassation Kinshasa/Gombe

Il s’agit d’une plainte initiée par Ben Tshikangu, Citoyen Congolais et Militant des droits civiques et politiques contre Moïse Katumbi, président du parti “Ensemble pour la République”.

Il accuse l’ancien gouverneur du Katanga d’incitation à la haine tribunale et dit détenir des preuves à ce sujet.

« En effet, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, le Sieur Katumbi Chapwe Moïse a clairement tenu des propos incitant à la haine tribale envers un groupe ethnique qu’il qualifie de « Taliban » et a laissé entendre que ces personnes issues d’un même village sont responsables des attaques dont il est victime. De plus, ses lieutenants ont également relayé ce discours en menaçant de passer même à la sécession du pays », explique ce plaignant.

Il ajoute que ces déclarations médiatiques ont eu des conséquences dramatiques, notamment des massacres de Kasaïens à Malemba Nkulu, entraînant ainsi une épuration ethnique. “Nous estimons que de tels propos et actions sont contraires à la loi et constituent une incitation à la haine tribale et à la violence, capable de créer des troubles graves à quelques jours de la tenue des élections”, a-t-il ajouté.

Paluku D.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *