vendredi, juin 14

RDC-Soudan : Kinshasa exige toute la lumière sur le drame qui a coûté la vie à 10 étudiants congolais à Khartoum

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo exige du gouvernement du Soudan/Khartoum des explications claires au sujet de la mort de dix (10) étudiants congolais tués par des bombardements effectués dimanche 04 juin 2023 à 13h sur le campus de l’Université Internationale d’Afrique située à Khartoum, capitale du Soudan du Sud.

Le ministre Congolais des affaires étrangères et Francophonie de la République Démocratique du Congo, Christophe Lutundula Apala l’a fait savoir lundi 05 juin à Monsieur Musab Altoum, chargé d’affaires a.i de l’ambassade du Soudan à Kinshasa au cours d’un échange diplomatique en son cabinet de travail.

Pour le vice-premier ministre des affaires étrangères et Francophonie de la RDC, la lumière que fournira le gouvernement de Khartoum permettra aux familles de victimes de faire le deuil de leurs tout en exigeant les autorités Soudanaises de prendre de dispositions adéquates pour restituer les dépouilles des compatriotes gratuitement fauchés en vue de leur rapatriement et inhumation en toute dignité au pays.

Dans son communiqué officiel y relatif, le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères et Francophonie se dit consterné par cette tuerie de masse exécutée par l’armée régulière sur une zone occupée par des populations civiles et non armées, y compris des ressortissants des pays étrangers. Il demande également à Khartoum d’ouvrir un couloir humanitaire afin de lui permettre d’évacuer les compatriotes blessés et de ceux qui restent bloqués au Soudan de suite de l’escalade de violence dans ce pays.

La situation sécuritaire au Soudan est très préoccupante depuis que des combats ont éclaté entre l’armée et les forces paramilitaires le 15 avril 2023. Des tirs nourris et des explosions ont eu lieu travers le pays, faisant de nombreuses victimes, dont des civils.

Serge Mulimani depuis Kasindi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *