vendredi, mai 20

RDC : l’IGF clarifie le discours de Jules Alingete après un véritable tôlé sur la toile

L’Inspecteur Général des Finances-Chef de Service Jules Alingete a, sur invitation de la chambre de commerce du Texas, pris part à une conférence sur l’investissement en République Démocratique du Congo à Houston, Texas aux Etats Unis d’Amérique du 26 au 28 avril 2022, en sa qualité d’acteur majeur dans la lutte contre les détournements des deniers publics et la corruption au côté des délégués de la Présidence de la République, de l’Assemblée Nationale ainsi que ceux du Gouvernement de la RD
Congo.

S’exprimant devant les investisseurs sur le sujet « Les avancées de la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics ainsi que celles du climat des affaires en RDC» le Chef
de service a utilisé des propos ayant suscité un malentendu dans les réseaux sociaux.

Selon la cellule de communication de l’IGF: « Le chef de Service regrette vivement l’exploitation malencontreuse de ses propos par certaines personnes instrumentalisées par les prédateurs qui agissent dans l’ombre, espérant toujours un jour mettre fin à la traque dont ils sont victimes et affirme qu’il a toujours, comme tout Congolais compati à la douleur de nos frères et sœurs de la partie Est de notre pays, victimes
de la barbarie terroriste des groupes armés, contre laquelle le Président de la république, le gouvernement et les FARDC ne menagent aucun effort pour l’éradiquer.
« 

Pendant le forum, L’inspecteur Général des Finances-Chef de service, Jules Alingete a martelé à la fin de son intervention en indiquant clairement que «La RDC est un pays fréquentable où il faut venir investir aujourd’hui au vu des avancées appréciables réalisées sur le plan du climat des affaires et de la lutte contre la corruption tel que voulu par le président de la république. En dépit de l’insécurité créée par l’activisme des groupes armés dans sa partie orientale, la RDC ne peut pas être considéré comme un pays en guerre». Fort malheureusement, les ennemis du développement de notre pays veulent s’accrocher sur «la RDC n’est pas un pays en guerre pour tenter de faire croire à nos compatriotes de l’Est que l’Inspecteur Général Jules Alingete denie leurs souffrances. Et pourtant, tel n’est pas le cas», a expliqué cette cellule de l’IGF.

L’Inspection Générale des Finances demande à tous ceux qui aiment le pays de ne pas se prêter à la récupération politique des personnes qui ne veulent pas des Investissements en RDC.

«Alors qu’il s’agit de la voix par excellence pour la création d’emplois et le soulagement de la situation sociale des Congolaises et Congolais. Si en dépit de la clarification de la portée réelle prononcée par l’Inspecteur Général des Finances-Chef de Service devant ce partenaire d’investisseurs, il demeure des compatriotes mus
par des sentiments nobles et légitimes qui se sont trouvés heurtés, l’Inspecteur Général des
Finances-Chef de Service exprime ses vifs regrets,
 » a-t-elle conclu.

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.