jeudi, février 2

RDC : « Les listes électorales composées des femmes en 50% ne payeront aucune caution » (Me Isabelle Namwezi)

Selon maître Isabelle Namwezi défenseuse des droits humains œuvrant en ville de Beni, province du Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo, les partis politiques et regroupement politiques doivent déposer les listes incluant les femmes au moins à cinquante pourcent pour ne pas payer la caution ou les frais y relatifs dès les prochaines élections envisagées en République Démocratique du Congo.

Elle l’a dit pendant une séance de sensibilisation organisée par le mouvement “Rien sans les femmes” à travers la SOFEPADI qui vulgarise les innovations retrouvées dans la loi électorale en faveur de la femme et des personnes vivant avec handicap.

Vendredi 02 décembre 2022, les membres des partis politiques et femmes ambitieuses aux élections ont été réunis à l’hôtel Vihum pour la cause.

Les femmes ambitieuses en politique et membres des partis politiques ont été capacités sur les innovations retrouvées dans la nouvelle loi électorale.

Les articles 13 et 22 de cette loi sont favorables au genre. Les listes électorales doivent contenir les femmes à 50 pourcent pour être recevables sans payer aucune caution, a insisté maître Isabelle Namwezi.

Les participants à la séance ont salué cette initiative du mouvement “Rien sans les femmes” et la SOFEPADI pour cette mise en jour.

Maître Isabelle Namwezi l’une des facilitatrices a appelé les partis politiques à s’approprier les innovations vulgariseés. Un débat public à propos de ces innovations est annoncée pour le samedi 03 décembre 2022 dans la quartier Ngongolio, ajoute Madame Aimée Kyakimwa du mouvement “Rien sans les femmes.”

Les femmes ambitieuses qui ont participé aux côtés des hommes disent être encouragées par la disposition légale qui est inclusive.

Kawa Ngoy Erick

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *