vendredi, juillet 12

RDC : le pasteur Pierre Kasambakana condamné à 11 ans de prison pour atteinte aux mœurs et mariage forcé

Le verdict du TGI/Gombe est tombé, samedi 08 juin 2024 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Le pasteur Pierre Kasambakana condamné à 11 ans de prison. Le responsable de l’Église primitive en RDC est accusé d’atteinte aux mœurs et mariage forcé.

Daniel Nzuzi Mabiala, père de la fille « mineure », lui aussi condamné à 11 ans. Il est accusé de mariage forcé, faux en écriture et usage de faux.

Il est aussi déchu de sa qualité de père. L’avocat de la partie civile regrette tout simplement « l’Église n’a pas été fermée ». Mais, « nous saluons ce verdict qui va dissuader les autres qui prêchent l’immoralité », a dit Me Liévin Kibangula.

Le 27 mai dernier, le ministère public avait requis 20 ans de prison, indique le journaliste Barick Buema, présent aux différentes audiences.

Le responsable de l’Église située sur Kabinda à Lingwala (Kinshasa) a été arrêté le 8 janvier 2024 après son 12ème mariage à Moanda au Kongo Central. Ses avocats ont plaidé pour son acquittement.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *