vendredi, septembre 30

RDC : la FEC annonce l’augmentation des tarifs des services de télécommunications sur toute l’étendue du pays

C’est à travers un communiqué de presse parvenu à la rédaction de rtr-beni.net mercredi 01 juin 2022, que la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) annonce une augmentation dans les prochains jours de la tarification des services de télécommunications sur toute l’étendue du pays.

Selon la FEC, pour rémunérer les prestations de l’autorité de Régulation de la Poste et de Télécommunications du Congo (l’ARPTC), le gouvernement a instauré de nouvelles taxes à charge des opérateurs des communications sur l’ensemble des services (appels, SMS et Internet). Malgré eux, les opérateurs n’ont donc pas d’autre choix de différents services sur lesquels le gouvernement a décidé d’appliquer ces nouvelles charges.

La FEC regrette cette mesure qui alourdit (inutilement) la charge des ménages dans un contexte socio-économique difficile, mais également la pression fiscale dans le secteur des télécommunications laquelle s’élève à ce jour à 34% du chiffre d’affaires dans notre pays, alors que la moyenne en Afrique Sub-saharienne est à 26%.

« Des telles mesures sont de nature à repousser les investisseurs dont le pays a pourtant besoin pour son développement« , dénonce la FEC qui rappelle une fois de plus la nécessité pour les autorités de créer un environnement légal, réglementaire et fiscal sain, susceptible de consolider les investissements présents, à défaut de pouvoir en attirer de nouveaux.

Rappelons, c’est à quelques jours seulement après des manifestations populaires pour contester une taxe payée par les réseaux cellulaires appelée RAM (Registre des Appareils Mobiles) qui a fait des milliards de dollars américains qui sont en destination inconnue que les abonnés des réseaux de communications de la République Démocratique du Congo seront face a une majoration de la tarification des services de télécommunications.

Luc Lukandjila

Partager

1 Comment

  • Berekas

    Encore une manoeuvre d’opprimer le peuple congolais, cette hausse de tarification des services communications. Où est le différence entre le M23 et ce mesure non citoyenne?
    Qu’est-ce que le Gouvernement veut à ses gouvernés? L’état de siège, les ADF, le M23, la surtaxation des communications, la surtaxation à la douane de Kasindi, hier le RAM, et aujourd’hui rien de bon. On en a marre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.