vendredi, juillet 12

RDC/Gouvernement Suminwa : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s’est montré plutôt légaliste, en passant le bâton de commandement à son successeur, Jacquemain Shabani Lukoo. La cérémonie de remise et reprise a eu lieu, jeudi 13 juin 2024, au sein du bâtiment abritant le Ministère de l’Intérieur.

Comme à son arrivée à la tête de ce ministère, Peter Kazadi Kankonde a rendu grâce à Dieu qui, a-t-il affirmé, reste le Maître de toute circonstance. Celui dont d’aucuns ont appelé « l’homme des situations difficiles », a réitéré toute sa loyauté et sa fidélité au Président de la République, en dépit de sa sortie du Gouvernement.

« Permettez-moi d’exprimer ma gratitude et réitérer mes hommages les plus déférents à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Commandant des Forces armées et de la Police nationale congolaise, à qui je renouvelle toute loyauté, dévouement et fidélité pour la confiance placée en ma modeste personne durant plus d’une année comme Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières », s’est-il exprimé.

Dans ce même cadre, l’ex-patron de la Territoriale a exprimé sa gratitude au Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde pour « une franche collaboration », avant de témoigner fidélité à sa famille politique, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti présidentiel.

Quant à son bilan à la tête de ce grand ministère, Peter Kazadi Kankonde estime qu’il ne peut pas s’apprécier lui-même. Voilà pourquoi celui-ci a demandé aux « esprits objectifs » de faire cet exercice.

Cependant, il s’est vu obliger d’épingler quelques grandes réalisations, ce au regard des défis énormes qu’il y a au Ministère de l’Intérieur. Pour Peter Kazadi Kankonde, il sort donc de ses fonctions avec la conviction d’avoir défendu valablement le pays.

« Pour faire face à tous ces défis, il a fallu nous armer d’un moral de fer, un moral toujours plus haut, du courage et de la rigueur. C’est ainsi que tout au long de notre mandat, plusieurs actions ont été menées, à l’instar de l’organisation de la Protection civile en République démocratique du Congo, soixante-dix ans après, de la création d’un service public en charge de la lutte contre les incendies et catastrophes, de la création d’un corps des sapeurs pompiers, du lancement du processus de recrutement des 13.000 policiers, des avancées sur la signature des textes réglementaires se rapportant à la police nationale congolaise pour la période 2019-2022, de la lutte contre la criminalité et le banditisme urbain, de la sécurisation des IXes Jeux de la Francophonie et du processus électoral, de la codification et numérisation des règles coutumières et succession au pouvoir et établissement des arbres généalogiques des familles régnantes dans cinq (05) entités de la province de l’Ituri, de l’actualisation des listes des chefferies et regroupements de la RDC, de la politique nationale de prévention et de règlement des communautaires et coutumiers, ainsi que de la résolution du conflit Teke et Yaka, qui a abouti à la signature d’un acte d’engagement global et inclusif pour la paix dans les provinces du Maï-Ndombe, Kwilu, Kwango et Kinshasa », a-t-il rappelé, toutes ses réalisations.

À son successeur, le nouveau Vice-premier Ministre Jacquemain Shabani, a promis de répondre rapidement à ses sollicitations pour l’intérêt de la République.

Signalons que cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs autres autorités, entre autres, les chefs des Services techniques du Ministère de l’Intérieur.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *