dimanche, novembre 27

Nord-Kivu : « une évaluation s’impose avant la nouvelle prorogation de l’état de siège » (Me. Achille Kapanga)

Ce notable du Nord-Kivu qui séjourne en ville de Beni depuis quelques jours pour compatir avec la population longtemps meurtrie, a indiqué à rtr-beni.net qu’il n’y a pas la guerre à Beni mais plutôt des tueries de population. Cette façon de faire de l’ennemi doit être bien analyser par les autorités militaires.

Selon cet ancien maire de la ville de Beni, comme les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont dans l’état de siège, la nouvelle prorogation doit se faire à l’Assemblée nationale après une évaluation inclusive des opérations sur terrain.

Cet avocat au barreau de Kinshasa, estime que c’est l’absence des concertations entre les confessions religieuses qui cause ce retard dans la désignation du nouveau président de la commission électorale nationale indépendante en République Démocratique du Congo. Il appelle les représentants de huit confessions religieuses de mettre leur divergences à côté et de voir l’intérêt du peuple congolais.

Voici l’intégralité de sa réaction dans l’audio ci-dessous au micro de Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *