mercredi, juillet 17

Nord-Kivu : près de 20 morts et une dizaine de blessés enregistrés après bombardements du M23 en territoires de Rutshuru et Lubero en l’espace de six jours

Près de vingt (20) morts, une dizaine de blessés, c’est le bilan provisoire des bombardements des combattants du M23/RDF, dans les territoires de Rutshuru et Lubero, au Nord-Kivu.

Ces dégâts humains ont été enregistrés dans cette partie du Nord-Kivu en l’espace de six (6) jours. L’information a été rapportée par Aimé Mukanda Mbusa, l’un des notables de Rutshuru. À l’en croire, les victimes ont été touchées par des bombes larguées par l’ennemi, dans la cité de Kanyabayonga d’une part, et dans le groupement Tongo, de l’autre.

Pour ce dernier, ces actes qu’il qualifie de crimes « de guerre et génocide » devraient attirer l’attention du gouvernement central.

KP de la rédaction RTR

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *