jeudi, février 29

Nord-Kivu : le gouvernement Congolais préoccupé par les bombardements effectués par des éléments du M23 sur Goma

Le gouvernement Congolais condamne les bombardements qu’il qualifie d’ “aveugles de la coalition RDF/M23” et félicite les FARDC pour la contre-offensive conséquente ayant ramené la sérénité mercredi 07 février à Sake, en territoire de Masisi, dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Dans un communiqué rendu public mercredi 07 février, le gouvernement est revenu sur les bombardements effectués par les combattants de ce mouvement rebelle respectivement à Nzulo, situé dans le versant du Lac Kivu vers le Parc des Virunga et dans le marché de Mugunga, en pleine ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

« Ces deux bombardements ciblant les populations civiles font suite au premier largué le 02 février 2024», déplore le gouvernement de la RDC.

Par ailleurs, le gouvernement félicite les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) pour la “contre-offensive conséquente organisée avec bravoure et détermination”, laquelle a ramené la sérénité autour de la cité de Sake.

Suite aux affres de la guerre auxquelles les font face les habitants dans les zones en conflit, le gouvernement exprime sa solidarité.

« Le gouvernement tient à exprimer toute sa solidarité et sa compassion aux populations affectées par cet acte supplémentaire d’agression et de terrorisme constitutif des crimes de guerre et des violations graves des droits de l’homme qui ne resteront jamais impunis. Tout en usant de son droit légitime de défendre son territoire national, le gouvernement de la République Démocratique du Congo rappelle qu’il reste engagé à respecter la feuille de route de Luanda, qui prévoit le cessez-le-feu, le retrait, le désarmement et le cantonnement du M23 ainsi que le retrait de l’armée Rwandaise du sol Congolais pour le retour de la paix dans cette partie du pays et de la stabilité de la sous-région», peut-on lire dans ce document.

Toutefois, le gouvernement central dit être mobilisée pour faire face à cette guerre, en sauvegardant l’intégrité territoriale de la RDC.

« Le gouvernement appelle la population au calme, à la vigilance et la rassure que les Forces armées de la République Démocratique du Congo restent mobilisées à défendre les populations civiles et à sauvegarder l’intégrité territoriale du pays», conclut le communiqué du gouvernement Congolais.

Jocel Biryeka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *