jeudi, février 2

Nord-Kivu : la Caritas Butembo-Beni forme des prestataires des soins de santé sur l’offre des soins de santé mentale à Kasindi

Début mercredi 30 novembre 2022 de la formation des prestataires des soins pour l’offre des soins de santé mentale aux personnes souffrant d’affections psychologiques, une scéance qui va durer cinq (5) jours est organisée au poste frontalier de Kasindi, en zone de santé de Mutwanga (Secteur de Ruwenzori en territoire de Beni) au Nord-Kivu par la Caritas Butembo Beni sous le financement de FHRDC et sous le truchement du fonds des nations unies pour la population (UNFPA).

Bamba Mande cadre de la division provinciale de la santé (DPS) Nord-Kivu du programme de la santé mentale chargé de la supervision qui facilite la formation a donné la nécessité de la thématique.

« Le problème des VBG est récurrent au Nord-Kivu avec la situation d’instabilité sécuritaire et catastrophe, la prise en charge de fois pose problème à un certain niveau. C’est pourquoi la Caritas Butembo-Beni avec ce projet a intégré la composante santé mentale, pour que la prise en charge des victimes ou survivants des VBG soit holistique c’est-à-dire une prise en charge sur l’aspect physique, mental et social de la personne humaine. Nous appelons les participants à profiter pour briffer les relais communautaires et d’autres pour que la sensibilisation se fasse et que les gens qui sont affectés par les VBG soient correctement prise en charge…, » a-t-il dit.

Les participants venus des plusieurs aires de santé de la zone de santé de Mutwanga qui félicitent la Caritas Butembo-Beni pour l’organisation de cette série de formations promettent mettre en œuvre la matière apprise.

 » En voyant le contenu de la matière, elle va nous aider surtout dans la prise en charge des grands problèmes surtout psychologique parce qu’ici chez-nous, il y a des problèmes que nous soignons au niveau curatif au moment où ça nécessite la psychologie, la Caritas vient de nous apprendre comment prendre en charge les cas nécessitant la psychologie« , a fait savoir Justin Malaki, infirmier titulaire de l’aire de santé de Lubiriha.

Cette série de formations est inscrite dans le cadre du projet renforcement de l’accès aux soins de santé primaire, reproductive et aux services de prise en charge de violences basées sur le genre, en réponse aux besoins vitaux des communautés affectées par la crise humanitaire dans les zones de santé d’Oïcha et Mutwanga au Nord-Kivu et Komanda en Ituri.

C’est la salle du centre d’accueil Jolie Rêve de Kasindi qui sert de cadre à cette série de formation.

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *