mercredi, juillet 17

Nord-Kivu/EXETAT : la sous-division de l’EPST en ville de Beni n’a enregistré aucun candidat déplacé dans un centre de passation du test national

Aucun élève déplacé n’a passé les épreuves ordinaires de l’Examen d’Etat en Sous-Division de l’EPST/ville de Beni, province du Nord-Kivu. Révélation de Thembo Nzanzu Achille, Inspecteur du pool secondaire en place.

Même pas un seul candidat déplacé ne s’est présenté dans aucun centre de passation, moins encore au bureau de l’inspection pour enregistrement, précisent les autorités de l’EPST. Cela malgré toutes les dispositions déjà prises, afin que les élèves déplacés vivant en ville de Beni passent leur test national dans un bon climat.

Selon d’autres sources concordantes, les élèves finalistes déplacés seraient déjà retournés dans leurs entités d’origine pour la cause. Il s’agit des élèves des entités récemment secouées par les attaques des combattants ADF, dont Njiapanda, dans le territoire de Lubero, Mabalako et Cantine, dans le territoire de Beni.

À titre de rappel, quelques jours avant le début de la passation de de la session ordinaire de l’Examen d’État édition 2024, le Chef de la province éducationnelle Nord-Kivu 2, Salomon Tsambali avait signé un communiqué autorisant tout élève déplacé de passer l’Examen d’État dans le centre le plus proche de son milieu de refuge.

Dieumerci Basayi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *