vendredi, juillet 12

Nord-Kivu : exécution du projet STEP II, la société civile déplore l’absence de la commune d’Oïcha dans la planification et l’administrateur de Beni reconnaît l’erreur

Au total neuf (09) infrastructures scolaires et sanitaires seront bientôt construites en territoire de Beni, au Nord-Kivu. C’est dans le cadre du projet de stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix, STEP en sigle, que ces édifices seront construits, annonce l’autorité territoriale. 

L’administrateur assistant du territoire de Beni a annoncé l’exécution de ce projet, après son séjour à Goma, où il a pris part à un atelier de validation dudit projet. La chefferie des Bashu est plus bénéficiaire avec cinq (05) ouvrages qui y seront exécutés. Une erreur de planification, compte tenue de la grandeur du territoire, reconnaît le colonel Kaloni Shalunga Marcel, administrateur assistant du territoire de Beni.

«… On a trouvé que ceux-là qui ont initié le projet, ils ont plus tenu compte seulement d’une seule chefferie. C’est la chefferie des Bashu qui est bénéficiaire. Nous avons parlé à ces gens, parce que vous savez, c’est un projet qui a été initié sans nous contacter. Mais nous avons demandé que prochainement, cette erreur soit corrigée parce que le territoire de Beni n’est pas seulement la chefferie des Bashu. C’est aussi la chefferie des Watalinga, le secteur de Beni-Mbau, c’est aussi les cinq (05) communes que nous avons : Oïcha, Mangina, Kyondo, Lume et Bulongo. Donc, nous devrions avoir les ouvrages normalement partout pour faire l’équilibre dans notre territoire», a laissé entendre le numéro 2 du territoire de Beni.

Il s’agit là de la conséquence du manque de représentativité de la population de cette commune au parlement, estime la société civile forces vives d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni. Son premier rapporteur, Darius Kasereka Syayira salue, tout d’abord, le projet « qui répond au besoin ressenti », mais il estime que si Oïcha avait aussi un fils au parlement après les élections de décembre 2023, ce « manque à gagner » devait être évité. Notre source interpelle encore la population et appelle à plus de conscience aux élections de 2028. Aux élections de 2023 dernier, pour rappel, la commune d’Oïcha n’avait eu aucune réussite parmi les candidats fils de cette municipalité aux élections législatives. C’est contrairement aux élections de 2019, où cette entité avait obtenu deux députés, bien-sûr pour le compte du territoire de Beni, mais natifs de là, l’un au niveau national, l’autre à la province.

Neuf (09) infrastructures au total dont deux (02) centres de santé, chacun avec le bloc opératoire seront construites dans le secteur de Beni-Mbau, précisément en groupement Baswagha-Madiwe et dans la chefferie des Bashu, groupement de Isale-Vulambo. Dans cette chefferie, cinq (05) écoles seront aussi construites précisément dans le Malio, dans le Isale-Bunyuka, Isale-Kasongwere, aussi dans le groupement Isale-Vuhovi et Masiki-Vayana. Les autres immeubles seront construits dans le secteur de Ruwenzori, en groupement Buliki aussi dans le secteur de Beni-Mbau. Le jour pour le début des travaux de construction n’est pas encore communiqué.

Bradeau Nganga Victor Mbafumoja

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *