mercredi, juillet 17

Nord Kivu : A Beni, le député Élie Mbafumoja félicité pour avoir décroché la signature du gouverneur en faveur des agriculteurs de cacao

Le député provincial du Nord-Kivu Elie Mbafumoja a été ovationné lundi 24 juin par les coutumiers et agriculteurs pour avoir sollicité et convaincus le gouverneur de province qui a signé un arrêté qui va permettre la baisse du taux de vol des produits stratégiques dont le Cacao. Ce député a été encouragé par les agriculteurs à poursuivre sa lutte communautaire et salutaire à tous.

Le député provincial Élie Kasereka Mbafumoja a pris part à une rencontre des cultivateurs de Mayangose ce lundi 24juin 2024 en Commune de Ruwrnzori Ville de Beni. Dans ses interventions, il a opté pour la socialisation du conflit des limites qui oppose depuis des décennies, l’Institut Congolais de Conservation de la Nature (ICCN) aux agriculteurs de la zone dite Mayangose. Selon lui, ce conflit ne doit pas être politisé mais socialisé pour éviter les désagréments vécu il ya peu vers Kasindi Congo ya Sika.

Le député provincial Élie Mbafumoja a aussi répondu à la récente demande de la population en présentant l’arrêté du gouverneur du Nord-Kivu qui règlemente la récolte et les transactions des produits agricoles cas du café et Cacao. La population qui criait au vol de cacao, s’est réjouit de voir leur élu décrocher la signature du gouverneur à cette matière. Pour asseoir une paix durable à Mayangose, une identification de tous les agriculteurs et vassaux sera effectuée suivie de la délivrance des cartes pour agriculteurs reconnus comme planteurs, a dit le Mwami des villages Bapakombe-Bakondo Atchou Taibo Alphonse qui a préféré la primeur des détails relatifs à cette information à son chef hiérarchique.

Les cultivateurs, gardiens de la coutume et des riverains au parc national des Virunga présents ont salué la promptitude de Élie Mbafumoja député provincial de réagir aux vrais problèmes de la communauté. Au terme des échanges, il s’est fait accompagner de son homologué député provincial Roger Marondo jusque dans la véranda coutumière des Bapakombe-Bakondo pour les civilités traditionnelles.

Éric Kawa Ngoy

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *