vendredi, septembre 30

Nord-Kivu : “64 civils tués et 50 autres pris en otage à l’espace d’une semaine dans le territoire de Beni” (Omar Kalisya)

Selon Omar Kalisya, président de la société civile en territoire de Beni au Nord-Kivu, l’armée ne doit pas habiller saint Paul en déshabillant saint Pierre car près de cinquante (50) civils restent entre les mains des hommes armés qui ont tué soixante quatre (4) civils à l’espace d’une semaine dans une petite partie du territoire de Beni. Il a insisté sur l’armée ne doit pas dégarnir la région de Beni.

Les axes Nord, Centre et Sud des opérations Sukula 1 gérés par des généraux sont tous secoués par les ennemis de la paix dont ceux de l’Allied Democratic Forces (ADF) pendant cette période où les effectifs des troupes semblent être faibles, a dit Omar Kalisya président de la société civile forces, vives en territoire de Beni.

Il a dit mardi 12 juillet 2022 pendant la conférence de presse tenue dans la salle des réunions de la société civile civiles coordination urbaine de Beni.

Selon lui, le seul groupement de Batangi-MBau a connu dix (10) attaques des hommes armés les trois (3) dernières semaines, le groupement de Malambo, les commune d’Oïcha, Lume et ailleurs ont ont secoués successivement par les hommes armés qui doivent être pris en charge par les opérations conjointes FARDC-UPDF, a dit le président des forces vives de Beni territoire.

Dans son exposé, il a présenté la situation inquiétante que travessse la population dont une partie a tendance à perdre confiance à un régiment souvent ciblé par les groupes armés.

Les postes de contrôle sont devenus les postes de monayage de passage dont sur les axes Mbau-Kamango, Beni-Kasindi, Eringeti-Kainama où les agents se préoccupent des frais sans quittance à la place de la concentration sur le renseignement et la sécurité responsable.

Kawa Ngoy Erick

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.