dimanche, mars 3

Mambasa : “Les populations des Babila-Babombi appelées à être soudées avec les services de sécurité en dénonçant tout mouvement suspect des ADF” (NSCC)

Les populations de la chefferie des Babila-Babombi en général plus particulièrement celles de axe Biakato-Makeke en chefferie au sud de Mambasa en province de l’Ituri au Nord-Est de la RD Congo sont appelées de fournir toute information aux services de sécurité car la situation sécuritaire reste volatile sur l’axe Makeke-Biakato.

Cet appel est de Mendela Musa, l’un des cadres de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) dans cette partie du territoire de Mambasa qui signale la présence dans ce coin des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) tout en déplorant les attaques des hommes armés dont sont auteurs ces combattants contre les agglomérations de cette chefferie où ils se baladent jour et nuit.

Il met en référence l’embuscade des hommes armés repoussée samedi 06 mai par l’armée loyaliste au niveau de Makumbo sur la RN 44 au sud de Biakato.

« Voyant ce qui se passe sur axe Makeke-Biakato où des hommes armés identifiés comme des combattants ADF se baladent comme des électrons libres. Avec les récentes attaques contre Makumo, l’embuscade survenue sur la route Makumo-Lukaya et voilà autre survenue ce samedi au niveau de Makumbo, ça prouve que l’ennemi sillonne la zone. Les populations des agglomérations se trouvant sur l’axe Makeke-Biakato doivent se souder afin de collaborer avec les forces de défense tout en dénonçant des mouvements suspects auprès de services compétents,” a dit Mendela Musa.

Précisons que, des hommes armés qui ont tendu l’embuscade ce samedi au niveau de Makumbo ont été repoussés par l’armée loyaliste vers la direction Est de ladite agglomération.

Aucun bilan de cette embuscade n’est rendu disponible; toutefois, cette embuscade a perturbé le trafic routier entre Biakato et Makeke l’avant-midi avant de reprendre dans l’après-midi. Face à cette situation, la Nouvelle Société Civile Congolaise appelle la population à la vigilance.

Notons que ça fait plusieurs jours le mouvement des hommes armés identifiés aux combattants ADF est signalé au sud du groupement de Bangole en territoire de Mambasa, province de l’Ituri.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *