jeudi, février 29

Mambasa : environ 20 enfants enlevés puis recrutés de force par des ADF à Babila-Babombi

Environ vingt (20) enfants ont été enlevés puis recrutés de force par les présumés rebelles de Forces Démocratiques et Alliés (ADF) et leurs alliés Maï-Maï en chefferie des Babila-Babombi, territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Révélation faite jeudi 08 février par John Tsongo, activiste des droits de l’enfant dans cette entité de l’Ituri.

Il affirme que ces enfants ont été enlevés dans diverses incursions des hommes armés dans cette partie de la province de l’Ituri au Nord-Est de la République Démocratique du Congo.

« Depuis la fin du dernier trimestre de l’année 2023 jusqu’au début du premier trimestre de l’année 2024, la situation sécuritaire demeure galopante en chefferie des Babila-Babombi au sud de Mambasa marquée par l’activisme des ADF et leurs alliés Maï-Maï. Nous comptabilisons aujourd’hui environ vingt (20) enfants enlevés puis recrutés de force par les ADF et leurs alliés. Pour d’autres enfants on n’a même pas de leurs nouvelles », a-t-il indiqué.

Cet activiste de droits de l’enfant demande aux autorités politico-administratives de restaurer l’autorité de l’État dans cette partie de l’Ituri.

Notons qu’outre ces enlèvements et recrutement des enfants, on observe plusieurs violations de droits de l’homme dans la zone dont la mutilation, le meurtre et des mouvements de populations en répétition, des écoles, hôpitaux touchés et des orphelins identifiés dans plusieurs villages affectés.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *