dimanche, mars 3

Mambasa : 4 cultivateurs tués par les présumés ADF à Tohya

Environs (04) civils ont été sauvagement abattus jeudi 04 janvier 2024 par les présumés combattants des forces démocratiques et alliés ADF, au niveau du village dénommé Tohya, situé à 7 km au Nord-Est de Mangina, en groupement Mambembe, chefferie des Babila-Babombi, au sud du territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

D’après plusieurs sources locales dans la zone, les victimes sont toutes originaires de la commune de Mangina en territoire de Beni, au Nord-Kivu ont été massacrées par les ADF pendant qu’elles se rendaient dans leurs champs vers cette partie de l’Ituri.

Selon Kasereka Siwako Alain député provincial du territoire de Beni et questeur de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu qui confirme les tueries de ces civils, demande aux autorités militaires de poursuivre les rebelles ADF jusqu’à leurs derniers retranchements car ça fait plus de deux (02) semaines cet ennemi de la paix circule comme un électron libre vers cette partie de Mambasa.

L’information de tuerie des civils à Tohya est confirmée aussi par plusieurs sources officielles à Mangina.

Comme la zone est inaccessible aux civils, les familles de certaines victimes déjà identifiées demandent aux services de sécurité de tout faire afin de pacifier la zone pour que leurs membres des familles soient enterrés avec toute dignité.

Notons que pendant ce passage des ADF à Tohya, le bilan provisoire fait état de quatre (04) civils tués aux côtés des portés disparus dont le nombre exact n’est pas encore révélé.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *