dimanche, août 14

Lac Édouard : six pêcheurs pris en otage par les miliciens présumés maï maï à Kagezi

Six pêcheurs congolais œuvrant sur les eaux du lac Édouard à la pêcherie de Nyakakoma ont été pris en otage à Kagezi par les miliciens présumés maï maï « Kadima » basés à Tsanika en province du Nord-Kivu dans l’Est de la république démocratique du congo.

D’après Aimé Mukanda Mbusa, le défenseur des droits des pêcheurs congolais du lac Édouard qui s’est confié à la rédaction de rtr-beni.net ce dimanche 20 juin 2021, le fait remonte dans la soirée du samedi 19 juin courant et à part ces patriotes enlevés, un moteur hors-bord a été aussi emporté.

« Six pêcheurs congolais œuvrant sur les eaux du lac Édouard au niveau de la pêcherie de Nyakakoma ont été pris en otage la soirée du samedi 19 juin par les miliciens maï maï Kadima basés à Tshanika en plein parc national des Virunga. Ces miliciens ont aussi emporté un moteur hors-bord. Nos pêcheurs exerçant leurs activités sur les eaux du lac Édouard sont victimes de plusieurs actes de violation de droits humains. Ils sont torturés par la marine ougandaise, leurs pirogues et moteurs hors-bord ravis mais aussi menacés par les maï maï mais aussi les hippopotames », a-t-il déclaré.

C’est ainsi que, Aimé Mukanda Mbusa demande aux autorités congolaises de penser sur la délimitation des limites liquides entre la république démocratique du congo et l’Ouganda mais aussi renforcer la marine congolaise sur les eaux du lac Édouard pour que de tels cas ne se répètent plus car appauvrissement davantage les pêcheurs congolais.

Mathe Ngovoka

Partager

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.