lundi, décembre 5

Ituri : suspension du trafic sur le tronçon Luna-Komanda, la CRDH salue la décision

Vendredi 03 septembre 2021, l’administrateur du territoire d’irumu, lieutenant colonel Shiro Nsimba vient de suspendre le trafic sur la RN4 du tronçon Luna-Komanda, en Ituri.

Cette décision sort d’une réunion de sécurité d’urgence qu’il a lui même présidé ce même vendredi à Komanda. Vue la situation très critique la convention pour le respect des droits humains, CRDH/Irumu salue la décision du numéro 1 dudit territoire.

« A l’espace de deux jours dont le 1 septembre et le 2 septembre courant, les présumés ADF avaient tendu les embuscades sur cette route où au niveau de Ofaye Kaachini, 16 véhicules étaient incendiés et 4 civils tués et ce jeudi 02 septembre à Ndalya-Kidepo 2 civils tués et 2 motos brûlées. La

Vendredi 03 septembre 2021, l’administrateur du territoire d’irumu, lieutenant colonel Shiro Nsimba vient de suspendre le trafic sur la RN4 du tronçon Luna-Komanda, en Ituri.

Cette décision sort d’une réunion de sécurité d’urgence qu’il a lui même présidé ce même vendredi à Komanda. Vue la situation très critique la convention pour le respect des droits humains, CRDH/Irumu salue la décision du numéro 1 dudit territoire.

« A l’espace de deux jours dont le 1 septembre et le 2 septembre courant, les présumés ADF avaient tendu les embuscades sur cette route où au niveau de Ofaye Kaachini, 16 véhicules étaient incendiés et 4 civils tués et ce jeudi 02 septembre à Ndalya-Kidepo 2 civils tués et 2 motos brûlées. La CRDH appelle la population à recevoir cette décision et à l’armée et son partenaire la MONUSCO de définir les nouvelles stratégies qui vont permettre l’éradication complète de ce phénomène d’insécurité », a indiqué Christophe Munyanderu, coordonateur de la en territoire d’Irumu.

Cette structure de droit de l’homme recommande à l’armée de poursuivre l’ennemi et ses collaborateurs jusqu’à leur dernier retranchement, d’initier le système d’alerte qui permettra d’alerter en cas de nécessité.

La rédaction

appelle la population à recevoir cette décision et à l’armée et son partenaire la MONUSCO de définir les nouvelles stratégies qui vont permettre l’éradication complète de ce phénomène d’insécurité », a indiqué Christophe Munyanderu, coordonateur de la CRDH en territoire d’Irumu.

Cette structure de droit de l’homme recommande à l’armée de poursuivre l’ennemi et ses collaborateurs jusqu’à leur dernier retranchement, d’initier le système d’alerte qui permettra d’alerter en cas de nécessité.

La rédaction

Partager

1 Comment

  • K. B

    Est ce que la suspension des trafic du tronçon Luna- Komanda ne permettra pas l’ennemi de bien s’organiser dans cette partie, croyant qu’il vient de réussir à conquérir cette Zone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *