jeudi, février 2

Ituri : la journée ville morte décrétée par les forces vives pour dire “non” à l’insécurité, au délabrement de routes et aux cas de tracasseries respectée à Mambasa

La journée sans activités a été respectée mardi 29 novembre 2022 à Mambasa centre, chef lieu du territoire portant le même nom en province de l’Ituri au nord Est de la RD Congo.

A en croire les sources locales, ce mardi à Mambasa Centre les portes des écoles, boutiques, maisons de commerces, stations services sont restées fermées, la circulation a été fluide où seules les officines pharmaceutiques, structures sanitaires et les services Etatiques et para-étatiques sont restés opérationnels.

Signalons que, cette journée ville morte a été observée également sur l’axe Nia-Nia mais pas à Biakato, indique une source de la place car sur l’axe Biakato en chefferie de Babila-Babombi cette journée ville morte initiée par la coordination de la société civile du territoire de Mambasa a été renvoyée pour le jeudi 01 décembre prochain.

Précisons que malgré l’appel de l’autorité territoriale de Mambasa à la veille appelant la population à ne pas respecter cette mesure, les activités socio-économiques ont été paralysées a Mambasa.

Notons que cette journée a été décrétée afin d’interpeller la conscience des autorités sur la précarité de la situation sécuritaire dans deux chefferies de ce territoire dont Babila-Bakwanza vidée d’environs 95% de ses habitants et celle de Babila-Babombi, mais aussi des nombreux cas de tracasseries déplorés malheureusement sur des routes en délabrement très avancé dont la RN 4 et RN 44, mais aussi c’était une façon de lancer l’incivisme fiscal en territoire de Mambasa jusqu’à ce que les autorités songent vite à rétablir la paix et réhabiliter les axes en délabrement et arrêter les auteurs de cas de tracasseries.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *