jeudi, août 18

Insécurité dans l’Est de la RDC : Jonas Kasimba prêche la cohabitation pacifique car personne n’a choisi sa communauté d’appartenance

Depuis quelques jours maintenant, Kinshasa accuse Kigali de soutenir les terroristes du M23, ce qui a créé une tension entre les communautés en République Démocratique du Congo.

Certaines personnalités du pays ont même décidé de soutenir les jeunes qui manifestent contre le régime de Paul Kagame cité plusieurs fois dans l’appui du M23, source de la forte tension entre certaines communautés dans la partie Est de la RD Congo.

Tout en condamnant la tension qui existe déjà entre les communautés en cette période où la partie orientale du pays est menacée par l’insécurité, le notable Jonas Kasimba a quant à lui prêché la cohabitation pacifique et la cohésion sociale entre les communautés de la République Démocratique du Congo.

Ce politologue de formation, appelle la population à ne pas développer la stigmatisation et la haine entre les tribus bien qu’ils existent certains fils de telle ou telle autre communauté dans des groupes rebelles qui orchestrent de l’insécurité dans l’Est de la RDC.

Depuis Nimrod jusqu’à nos jours, personne ne sait pourquoi il s’exprime dans telle ou telle autre langue. C’est de l’orgueil de l’homme à Babel que sont nés différentes langues et différents groupes ethniques. Stop à la stigmatisation, stop à la haine en RDC« , a dit Jonas Kasimba dans un bref message posté sur son compte Twitter.

Tout porte à croire que ce message très importante du notable Jonas Kasimba va apaiser certains esprits qui étaient surchauffés dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.