vendredi, septembre 30

Guerre M23-FARDC dans le territoire de Rutshuru : l’ICCN annonce avoir enregistré d’énormes dégâts au chantier de la centrale hydroélectrique de Rwanguba

L’attaque du Parc National des Virunga (PNVi) dans la matinée du mardi 16 août 2022 par les combattants du M23, en territoire de Rutshuru a causé d’énormes dégâts. L’annonce a été faite mercredi par l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), dans un communiqué relayé à la presse au Nord-Kivu.

L’attaque a été vécue sur le chantier de construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Rwanguba. Cette dernière qui a impliqué des tirs d’artillerie lourde, a entraîné la chute de deux engins explosifs au milieu du chantier qui comprend des installations résidentielles pour les travailleurs et des ateliers de construction.

Elle s’est ensuite traduite par des dégâts matériels significatifs, notamment pour les équipements de chantier. Toutefois, aucune victime n’est à déplorer parmi les membres du personnel car les autorités du dudit parc venaient de procéder à une évacuation du personnel.

Néanmoins ajoute le même communiqué, plusieurs victimes sont décédées dans les villages environnants suite aux blessures.

Pour rappel, des violents combats ont éclaté entre les éléments des FARDC et les combattants du M23 dans le territoire de Rutshuru depuis la nuit du lundi au mardi, jusqu’au mercredi 17 août 2022.

Kapanza son et Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.