mercredi, juillet 17

Guerre en l’Est de la RDC : désavoué par son ancien parti, le BUREC pour son adhésion au M23/RDF, Kakule Simisi dit avoir opéré un choix spontané

Ancien membre fervent du parti politique BUREC, Kakule Simisi Josaphat a adhéré officiellement, mercredi dernier, au mouvement rebelle et terroriste du M23/RDF soutenu par le Rwanda et l’Ouganda.

Son adhésion à ce groupe rebelle avait été faite lors d’un meeting populaire tenu par les dirigeants de cette rébellion à Kirumba, dans le sud du territoire de Lubero, au cours duquel il avait été élu représentant de la population auprès des dirigeants du M23/RDF dans cette commune urbano-rurale.

Au lendemain de cette adhésion solennelle, son ancien parti politique a publié un communiqué à travers lequel il a fait savoir que Kakule Simisi Josaphat s’était longtemps auto-exclu du BUREC en appuyant le groupe armé MAPLA-RDC.

De son coté, Kakule Simisi Josaphat lui qui avait été désigné par clameur publique, chef de Kirumba, confirme son appartenance à la rébellion du M23. Dans une vidéo relayée jeudi 04 juillet, il dit avoir opéré un choix personnel, sans être poussé. Il ajoute que sa décision n’engage pas son ancienne famille politique.

Par cette déclaration, Kakule Simisi Josaphat coupe court à des multiples discours de haine envers les dirigeants du BUREC présentés par des adversaires du parti et certains internautes comme alliés du M23/RDF.

Serge Mulimani Kalinda

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *