mercredi, juillet 17

Guerre du M23 : la DCF/N appelle la population du Nord-Kivu à ne pas céder au désespoir pour ne pas donner à l’ennemi l’impression d’avoir gagné la guerre

La Démocratie Chrétienne Fédéraliste Nyamwisi, DCF/N, à travers un communiqué de son directoire national, signé mardi 02 juillet 2024, dit suivre avec attention l’évolution de la situation socio-sécuritaire et humanitaire en provinces du Nord-Kivu et en Ituri.

A en croire le président national de ce parti politique, membre de l’union sacrée de la nation, cette situation est marquée par la prise de contrôle de quelques agglomérations en territoire de Lubero par le M23 et ses alliés et par des actes criminels commis par la milice CODECO en Ituri.

Il s’en suit, poursuit le même communiqué, une dégradation des conditions de vie des milliers de personnes déplacées internes dans la région. Plusieurs centaines de déplacés étaient déjà basés au sud du Territoire de Lubero, en plus de ceux entraînés par la poursuite de la guerre dans la région par cette force négative au service des intérêts du Rwanda.

D’après l’honorable Simon Muhayirwa Kazungu, il est important de rappeler que, cette même force négative du M23 a impunément largué des bombes sur les camps des déplacés à Goma et est auteur des plusieurs
massacres des civils dont celui de Kishishe.

Face à cette situation déplorable, la DCF/N encourage les autorités politiques, sécuritaires et militaires du pays à continuer de se battre pour un retour effectif de la paix dans cette région déchirée par les guerres de toute forme, injustifiées depuis 1996.

Par ailleurs, le parti encourage le gouvernement de continuer à fournir toute assistance possible pour la survie des personnes déplacées qui manquent d’un peu de tout.

Dans cette même perspective, la DCF/N encourage la population à continuer de s’engager aux côtés des forces de défense et de sécurité, pour une paix durable.

La DCF/N salue la résilience de la population du Nord-Kivu et de l’lturi qui font face depuis plusieurs décennies à une guerre injuste chaque fois
utilisée pour diaboliser les victimes et leurs leaders. Cette attitude cynique frise la complicité de certains compatriotes avec l’ennemi. Les services compétents
devraient les surveiller pour ne pas leur laisser l’occasion de préjudicier l’unité et
la cohésion nationale.

A travers son directoire national, le parti d’Enock Nyamwisi Muvingi salue également l’engagement de la jeunesse de la région qui fait preuve d’une extrême vigilance, en réaction à l’appel du Chef de l’Etat, pour
soutenir les efforts de paix fournis par le gouvernement de la République.

Ainsi, la DCF/N appelle la population de la région à ne pas céder au désespoir, pour ne pas donner à l’ennemi l’impression d’avoir gagné une guerre qui ne saura pas tuer l’élan du patriotisme des congolais.

Enfin, la DCF/N, par l’entremise de son président national, l’honorable Simon Kazungu demande à la population à demeurer vigilante et prudente, et à ne pas tomber dans le piège des actes de violence et de justice populaire susceptibles de ternir l’esprit de résistance légitime qui a toujours caractérisé le Nord-Kivu depuis les vieilles intentions expansionnistes du Rwanda.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *