jeudi, février 29

Guerre du M23/EAC-RF : environ 100 soldats Kényans se retirent de la partie Est de la RDC et regagnent leur pays d’origine

La Force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC-RF) a commencé à se retirer de la partie Est de la RD Congo, plus particulièrement dans la province du Nord-Kivu le matin du dimanche 03 décembre courant.

Un premier groupe d’environ cent (100) soldats Kényans de la force a quitté la région depuis l’aéroport international de Goma, en destination de Nairobi pour laisser la place à la Force de la SADEC pour la traque du M23.

Avant de quitter le sol Congolais, le chef des forces de défense (CDF), le général Francis Ogolla, a félicité les troupes de la Force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) pour avoir franchi des étapes importantes depuis leur déploiement dans l’Est de la RDC.

Celui-ci s’est adressé aux troupes Kényanes stationnées à Goma, à la base d’opérations avancées de Kibumba et à la base logistique de Kibati, dans le territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.

Après son adresse à ses troupes, le général Francis Ogolla a visité le quartier général de la force EACRF.

Il sied de noter que les troupes de l’EAC se retirent du sol Congolais suite au non-renouvellement de leur mandat qui prendra fin d’ici le 12 décembre prochain. Certains membres des forces vives et acteurs politiques jugent mitigé le bilan de cette force depuis son arrivée dans la province du Nord-Kivu pour faire respecter le cessez-le-feu que les combattants du M23 n’ont pas su respecter.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *