mercredi, juillet 17

Goma : les déplacés manifestent contre les conditions précaires qu’ils traversent

La situation humanitaire des déplacés de guerre demeure précaires dans différents sites de campement, en ville de Goma. Cette situation a poussé les déplacés de Mugunga à descendre dans la rue ce jeudi 4 juillet 2024 pour exprimer leur mécontentement.

Pour exprimer leur colère, ces citoyens ont barricadé la route déplorant leur non-assistance par le gouvernement, perturbant momentanément la circulation à l’entrée de l’école du Cinquantaine.

Ces Congolais déplorent notamment le manque de nourriture, de l’eau potable et d’autres moyens nécessaires pour subvenir à leurs besoins.

En réaction, le président de la jeunesse au quartier Mugunga Grâce Badesire demande aux autorités compétentes de prendre leurs responsabilités en main, afin de trouver solution à ce problème.

« Nous sommes en train de demander à l’autorité compétente, à des organisations nationales et internationales de voir comment, elles peuvent venir en aide à ces déplacés, qui ne sont pas assistés. Si possible, nous demandons aussi à l’autorité de voir comment orienter ces déplacés non assistés dans des camps de déplacés reconnus par l’État, là qu’ils peuvent facilement avoir des vivres et de non vivres », exhorte-t-il.

Notons que, la ville de Goma et ses environs regorgent des camps de déplacés qui ont accueillis des milliers de personnes, ayant fui des atrocités entre l’armée congolaise et les éléments du M23. Ces citoyens nécessitent une attention particulière des autorités du pays, des organisations humanitaires et personnes de bonne volonté, afin de leur venir en aide.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *