jeudi, février 2

Goma : la police présente un présumé criminel à la mairie

Un présumé bandit criminel a été présenté lundi 02 janvier 2023 par la police nationale congolaise à la mairie de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu. Selon le commissaire supérieur principal Job Alisa Sambokera, commandant ville de la PNC, le nommé Semasuka Makoni Werra est accusé de falcification de documents officiels.

Il a été appréhendé avec une attestation de perte de carte d’identité signée le 17 novembre 2022 dernier, alors que, la province est sous le moratoire de la non signature de ce genre de document, d’après les sources proches de la mairie.

Pour le Colonel Job, ce présumé bandit est « un criminel d’état et un danger pour la République ».

« Ce Monsieur ici, est un criminel, d’ailleurs un criminel d’état. C’est lui qui facilite toutes les infiltrations dans la ville de Goma. Des gens qui viennent de l’étranger, il est capable de leurs rétablir des documents officiels. Il a créé un bureau chez lui à la maison, où il établit des attestations de perte de pièces et encore a la signature du bourgmestre et un cachet du bourgmestre de la commune de Goma. Lui-même a fabriqué ce cachet, et il a déjà trafiqué pour beaucoup de gens que nous ne connaissons pas ici dans la ville. Ce monsieur n’est pas à sa première fois, nous l’avons encore arrêté et transféré au parquet pour avoir imprimé encore une fois le sceau pour le notaire. Il peut vous notarier tous les documents, ce qui est grave est que nous sommes dans un moment très difficile où les infiltrations se font par des fausses identités et voilà, la personne qui fait ça ici dans la ville de Goma », regrette le commissaire supérieur principal Job Alisa Sambokera, commandant de la police en ville de Goma.

En réaction, le Maire Adjoint de la ville a salué la bravoure des éléments de la police nationale congolaise pour ce joli coup de filet. Le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin exhorte la justice de bien pouvoir s’impliquer, dans ce dossier.

« Félicitations à vous même et à toute l’équipe qui était sur le terrain, pour démanteler ce criminel de grande facture. Sa place c’est la prison. Nous invitons les amis qui tiennent la justice, nous faisons confiance à notre justice, que ce monsieur reste en prison, parce que pendant que le pays est en guerre, la province sous état de siège et lui, facilite aux infiltrés d’obtenir des documents officiels, tout en trichant avec même les cachets de la DGM, de la commune, ça c’est criminel », a déclaré le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin, Maire Adjoint de la ville de Goma.

Par ailleurs, le commandant ville de la police nationale congolaise, commissariat urbain de Goma, a alerté sur la présence des faux documents en circulation dans la ville touristique, tout en appelant la population à la vigilance.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *