jeudi, février 2

Goma : la mairie annonce une réunion évaluative de l’opération d’identification des taximen motards

C’est au travers un communiqué de presse rendu public samedi 17 décembre 2022, que le Maire de Goma, a invité tous les responsables des corporations des taximen motards exerçant dans la ville touristique de prendre part à la réunion d’évaluation de l’opération d’identification des taximen motos pour le lundi 19 décembre à la Mairie de Goma.

Dans ce document, l’autorité urbaine insiste sur la présence de tous les concernés, vu la nécessité du sujet en question.

« Le Maire de Goma, le Commissaire Supérieur Principal Kabeya Makosa François, invite tous les responsables des corporations des taximen motards opérationnelles dans la ville de prendre part à la réunion d’évaluation de l’opération d’identification des taximenmotards ce lundi 19 décembre 2022 à la Mairie de Goma à 14 heures. Vu l’importance du sujet, représentativité ne sera tolérée« , indique le communiqué du Maire de Goma, le commissaire supérieur principal Kabeya Makosa François.

Depuis quelques semaines, l’opération de l’identification des tous les taximen motos œuvrant dans la ville de Goma a été lancée par les autorités urbaines, en collaboration avec les responsables des associations de motards.

A cet effet, le délai leur accordé a pris fin et a été suivi d’un contrôle systèmatique.

D’après Yuma Risasi Pierre, président provincial de l’Association Nationale des Motards du Congo, cette opération vise à remettre de l’ordre dans le secteur de transport, sur le plan sécuritaire.

« Il y a des taximen motos venus de plusieurs endroits, qui, suite à des conditions difficiles de la vie, ils ont jugé bon de venir exercer ici à Goma. Alors, nous estimons qu’il y a infiltration dans notre secteur. Lors de l’identification, nous recevons les motards et nous leur demandons pourquoi ils ne veulent pas se faire identifier. Celui qui ne veut pas se faire identifier, c’est-à-dire, il ne veut pas à ce qu’on puisse le connaître dans le système informatisé. Donc c’est bien lui qui vole les sacs à main de mamans et il a peur de se faire identifier, car le système pourra lui localiser« , a-t-il expliqué à rtr-beni-net.

Pour lui, tous les conducteurs de motos devraient s’approprier cette opération, pour lutter contre l’infiltration dans ce secteur.

Jocel Biryeka, depuis Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *