vendredi, décembre 2

Goma-Eruption volcanique : « la ville de Goma et le lac Kivu ne sont pas encore hors du danger » (Gouvernement provincial)

A l’issue d’une réunion extraordinaire du gouvernement provincial avec les organisations de défense des droits humains, le service de la protection civile et l’observatoire volcanologique de Goma, tenue ce vendredi 28 mai au gouvernorat par le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Constant Ndima, le porte-parole du comité de crise a rapporté que, la menace du volcan Nyiragongo qui est entré en éruption le samedi dernier n’est pas encore écartée sur la ville et sur le lac Kivu.

Dans le compte rendu de cette réunion qui a été lu devant la presse par le porte-parole du comité de crise, le Major Njike Kaiko Guillaume, il est à noter que, la sismicité et la déformation du sol continuent à indiquer la présence du magma sous la zone de Goma avec une extension sur le lac Kivu.

Dans le même compte rendu, il est aussi signalé que le cratère à l’intérieur au sommet du Nyiragongo continue à s’élargir après le drainage partiel des laves qui ont touché le groupement Buhene, dans le territoire de Nyiragongo; ce qui n’exclut pas une éruption sous le lac et sur la ville de Goma.

Le compte rendu de la réunion qui cite le rapport de l’observatoire volcanologique de Goma indique qu’il est difficile de déterminer les zones exposées. Ces zones dépendront du poids de sortie qui, du reste, n’est pas prévisible pour le moment, note ce compte rendu.

Notons qu’environ huit cents (800) ménages, soit quatre cent mille habitants ont évacué la ville de Goma et une partie du Nyiragongo à cause de cette éruption volcanique. Ils ont pris les axes Goma-Rwanda, Goma-Rutshuru-Kiwanja, Goma-Sake-Masisi.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *