vendredi, septembre 30

Est de l’Afrique: présent à l’investiture de William Ruto, Jonas Kasimba appelle la RDC et le Kenya à travailler ensemble pour la paix, le développement et l’amélioration du climat des affaires dans la région des grands-lacs

L’homme d’affaires Congolais Jonas Kasimba a été visible aux côtés d’autres grands entrepreneurs de l’Afrique et chefs d’États de plusieurs pays africains, présents à l’investiture officielle du cinquième président du Kenya William Ruto. A Nairobi sur les antennes de la radio France internationale Kiswahili, le politologue Jonas Kasimba a analysé des questions politiques, économiques et sécuritaires que traversent les pays membres de CAE.

Des échanges économiques entre la RD Congo et le le Kenya.

L’homme d’affaires Congolais Jonas Kasimba, souhaite que des opérations commerciales s’accentuent pour booster l’économie en l’Est de la RDC.

Nous comme commerçants nous avons été en transaction commerciale d’échanges entre bois et pétroles dans plusieurs villes en l’Est de la RDC. Ces échanges se faisaient normalement et de bonne manière. Il est arrivé un moment à cause de l’insécurité, on a commencé à brûler des engins des opérateurs économiques qui facilitaient ces échanges et bloquer certaines routes principales au Nord-Kivu et en Ituri où présentement dans la ville de Bunia, il y a encore des routes bloquées, à Kasindi n’en parlons pas et à Bunagana non plus, car cette cité est envahi par le Rwanda via au M23« , a dit Jonas Kasimba.

Ce politologue Congolais de formation a encouragé l’initiative de certains pays membres de CAE qui militent pour le retour de la paix en RDC.

“Que l’initiative des certains pays de l’Est de l’Afrique qui se sont engagés dans la restauration de la paix dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo soit exactement effective, selon ce qu’ils ont réellement proposé”, a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Nous comme la RDC, adhérer à la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est est une chose louable, parce que la RDC ne peut jamais rester seule. Pour adapter son économie et réussir son développement, Kinshasa doit adhérer dans certaines organisations internationales dont la CAE. Nous remercions le président Félix Tshisekedi pour son engagement, il a su introduire la RDC dans beaucoup d’organisations, ce qui est bon sur le plan diplomatique. Le président doit s’impliquer davantage pour arriver aux solutions à tous les problèmes.

Toutefois, Jonas Kasimba a émis le vœu de voir les discussions se poursuivent entre les présidents membres de de la communauté des États de l’Afrique de l’Est.

« Les pourparlers ont déjà débuté, le président Félix Tshisekedi a dit qu’il est important de poursuivre ces discussions pour que la situation sécuritaire s’améliore dans plusieurs agglomérations dans l’Est du pays notamment, la province de l’Ituri secouée par des incursion des miliciens CODECO et ADF et le Nord-Kivu qui connaît à part des attaques ADF contre des civils, l’occupation de la cité frontalière de Bunagana par les terroristes du M23« , a-t-il conclu.

Jonas Kasimba, pour rappel, est l’un des opérateurs économiques qui ont pris part à la cérémonie d’investiture du président Kenya, William Ruto.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.