dimanche, mars 3

Élections en RDC : la protection civile de l’Ituri craint la non-participation aux élections des Congolais se trouvant en Ouganda suite à l’insécurité dans leurs territoires d’origine

Faisant suite à l’insécurité dans le territoire de Djugu, Irumu, Mahagi, plusieurs personnes ont été forcées de se réfugier en Ouganda depuis 2018. Bien que certains sont déjà retournés, d’autres y sont encore à ce jour.

Pour Robert Ndjalonga, coordonnateur provincial de la protection civile en Ituri, il y a risque que ces Congolais ne participent pas aux élections prévues le 20 décembre prochain, faute de moyens de transport de quitter l’Ouganda pour la RDC.

Pour les prochaines élections, les personnes éligibles s’étaient mobilisées ou ont été mobilisées au mois de mars derniers) pour venir s’enrôler et obtenir les cartes d’électeurs. En utilisant les pirogues motorisées mises à leur disposition par certains leaders locaux, il a été constaté des cas de surcharges avec tout risque possible”, a fait savoir Robert Ndjalonga.

Et d’ajouter : “D’ici le 20 décembre 2023, il y aura les élections et ces personnes seront encore mobilisées pour traverser le lac et venir remplir leur devoir et droit civiques”.

C’est ainsi que, dans le cadre de la prévention de risques et à cette période où, il y a des vents violents qui soufflent souvent sur le lac Albert, ces réfugiés et/ou les leaders ou candidats qui les auraient déjà convaincus doivent déjà se préparer pour mettre de moyens logistiques conséquents qui respectent les normes de transport sécurisé afin prévenir tout risque/incident (naufrage).

Mieux vaut prévenir que guérir, dit-on”, a chuté Robert Ndjalonga.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *