dimanche, mars 3

Élections en RDC : à quelques semaines de la tenue du scrutin, la CENI présente un besoin d’appui logistique pour le déploiement et ramassage du matériel électoral

Alors que les élections pointent à l’horizon selon le calendrier de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), un besoin de quatre (4) Antonov 26 et dix (10) hélicoptères vient d’être présenté par la CENI au Président de la République.

A en croire la lettre N/Ref : 17/CENI-RDC/Cab Près/2023 du 05 décembre 2023, adressée à Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo, président de la République , avec copie transmise à monsieur le Premier ministre et chef du gouvernement, la CENI dit avoir des difficultés pour le déploiement du matériel électoral et ramassage de matériel.

 » Alors que nous tendons vers le 20 décembre 2023, date des scrutins combinés incluant les élections présidentielles, législatives nationales et provinciales ainsi que communales en République Démocratique du Congo (RDC), je viens respectueusement auprès de votre haute autorité solliciter un appui en termes de ressources aériennes supplémentaires, afin de permettre à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de finaliser l’acheminement du matériel et des équipements électoraux vers les sites à accès difficiles », a écrit Denis Kadima Kazadi, président de la CENI.

Et de poursuivre : “En effet, cette période du déploiement du personnel, du matériel et des équipements destinés au vote coïncide malheureusement avec la campagne électorale, le déficit en déserte aérienne et la pénurie du carburant, la capacité de mobilité et d’intervention de la Centrale Electorale est très réduite. Pour parer à cette situation, la CENI a urgemment besoin de 4 Antonov 26 et de 10 hélicoptères, afin d’être capable de déployer ses cargaisons dans les délais « , poursuit Denis Kadima.

Invité à l’émission « Objectif 2023 », de nos confrères de l’actualité.cd, Denis Kadima Kazadi a fait savoir que « les élections n’arrêtent pas la vie » et que  » le gouvernement a plusieurs dépenses, il y a l’insécurité à l’Est et que la tenue des élections n’est pas la seule activité ».

Signalons que la CENI avait dit avoir déjà décaissé cent trente millions de dollars américains (130.000.000 USD) sur trois cents millions (300.000.000 USD) estimés à leur budget.

Luc Lukanjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *