dimanche, mars 3

Élection présidentielle en RDC : le gouvernement Congolais félicite son peuple pour sa maturité pour se choisir librement son président

Le gouvernement Congolais félicite son peuple pour sa participation au processus électoral et sa maturité en ayant choisi librement son président de la République lors des scrutins du 20 décembre 2023.

Dans son communiqué rendu public lundi 01 janvier 2024 par Patrick Muyaya, ministre de communication et des médias, le gouvernement félicite aussi le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa brillante réélection.

« Le gouvernement de la République Démocratique du Congo salue la publication par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ce 31 décembre 2023, des résultats provisoires de l’élection présidentielle conformément à son calendrier. Le gouvernement félicite le Peuple Congolais pour sa participation au processus électoral et sa maturité en ayant choisi librement son Président de la République lors des scrutins du 20 décembre 2023 », peut-on lire dans ce communiqué de presse exploité par la rédaction de rtr-beni.net.

Et de poursuivre : « Le gouvernement adresse aussi ses félicitations à la Commission Electorale
Nationale Indépendante (CENI) qui, malgré les énormes défis et les différents challenges, a relevé le pari de ta tenue des élections libres, démocratiques,
transparentes, inclusives et apaisées dans le délai constitutionnel. Saluant, par la même occasion, la participation sans exclusion de tous les autres candidats à la présidentielle 2023, il encourage les différents candidats lésés à recourir aux voies légales pour toute contestation éventuelle des résultats »
.

Le gouvernement Congolais dit avoir noté avec satisfaction l’engagement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à traiter les cas litigieux qui ont fait l’objet des dénonciations.

« Le gouvernement invite tous les Congolais à célébrer, dans le calme, cette belle fête de la démocratie qui vient consolider nos efforts communs pour la construction d’un
Etat fort, prospère et solidaire »,
conclut le même communiqué de presse.

A noter que, les résultats partiels publiés par la CENI pour la présidentielle sont déjà contestés par certains opposants dont Martin Fayulu, Dénis Mukwege et Moïse Katumbi qui indiquent que ces élections ont émaillé des irrégularités.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *