vendredi, août 19

Bujumbura : des finalistes de l’EPGL reçoivent de la bénédiction de prière dans une croisade d’action de grâce leur organisée par l’école

Comme c’est fait chaque année, à l’occasion de la clôture de l’année scolaire 2021-2022, des préparatifs de l’examen d’Etat (Exetat 2021), Examen National de fin de l’étude primaire (ENAFEP) et du test National de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle (TENASOP), aussi prier pour les activités scolaires prévues l’année prochaine, l’école polytechnique de grands lacs (EPGL) de Bujumbura, une école privée du Programme Congolais au Burundi sous le label de l’ambassade de la République Démocratique du Congo a organisée ce samedi 02 juillet 2022, une messe d’action de grâce, consacrée aux prières, louanges, adoration et prédication.

Cette activité purement religieuse a eu lieu dans les installations de cette école, située sur l’avenue de l’imprimerie, ex de la mort au quartier Nyakabiga 1er, en ville de Bujumbura capitale économique du Burundi. Conviés à cette activité, les élèves finalistes de la quatrième année secondaire toutes les options confondues, les élèves de la 8ème année secondaire et les écoliers finalistes de la 6ème année primaire, en présence de leurs collègues d’autres salles de classes, les parents, enseignants, les confessions religieuses représentées certaines par leurs chorales, les membres du comité des parents avec comme invités de marque le chef de zone de Nyakabiga qui a représenté l’Etat Burundais, la représentante du ministère Burundais de l’éducation en mairie de Bujumbura, la délégation de la communauté Congolaise au Burundi et le collège des promoteurs des écoles congolaises au Burundi.

Dans son évangile, et Prières prophétique, le pasteur Bishop Ngeleza l’orateur du jour a demandé aux finalistes d’avoir la foi envers Dieu, car il est capable d’accomplir leurs réussites. Ça été la même prière du promoteur et représentant légal de cette école qui fait la fierté de l’enseignement Congolais au Burundi, Monsieur Mwanakilwa Bendera.

A la question de savoir comment une école privée organise une telle cérémonie, le promoteur de l’école a expliqué aux participants que son école est différente d’autres, car sa création est ressortie dans un rêve en plein sommeil en 2011 dans la prison centrale de Mbimba à Bujumbura où il avait purgé innocemment une peine, par la Dieu l’a révélé cette école avec plusieurs élèves. La ville de Bujumbura étant l’une des villes de l’Afrique qui ont plusieurs croyants musulmans, l’EPGL qui en compte à un nombre de même suffisant et parmi eux les finalistes, l’école a invité un sheikh musulman à cette cérémonie pour sa scéance de prière, car d’après l’organisation ils adorent tous un seul Dieu.

Précisons que, l’EPGL organise trois cycles scolaires c’est notamment : la maternelle, primaire et secondaire avec 4 options, dont la Scientifique, Pédagogique générale, commerciale de gestion et la technique sociale.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.