mercredi, juillet 17

Beni/Tabaski : les musulmans ont prié pour le retour de la paix dans la région (Reportage)

Idil Adha appelée aussi Tabaski, cette célébration est l’une des fêtes les plus importantes du culte musulman. Il s’agit pour les musulmans de commémorer un épisode du Coran dans lequel Dieu ordonne à Abraham de sacrifier son fils Ismaël qui fut épargné grâce à l’ange Gabriel, qu’il remplaçant par un mouton juste avant le moment fatidique.

A l’occasion de cette fête traditionnelle, les musulmans de la ville de Beni, au Nord-Kivu se sont retrouvés dimanche 16 juin matin au stade du 15 octobre pour prier en faveur de la paix, a laissé entendre cheikh Mudjaïd Rubani, Iman représentant adjoint du centre islamique de Beni.

Bien que festive selon sa tradition, des musulmans venus de toutes les mosquées de Beni ont à l’occasion de cette journée, intercédé pour la paix.

Abordé, le représentant régional chargé du culte dans la région islamique de Beni, le cheikh Saadi Hassan Ngonda est revenu sur le sens de cette célébration tout en interpellant ceux qui commettent des actes barbares au nom de l’Islam.

Cette fête religieuse est précédée d’un jour de jeûne, appelé le jour d’Arafat. Elle coïncide avec le pèlerinage à la Mecque où vont se reccuillir des musulmans du monde pour prier Allah.

Moïse Madusu

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *